Jacques Villeglé – 122 rue du Temple – 1968

1968 - villegié - 122 rue du temple

Une mise en page originale
Une typographie saisissante
Un roman graphique en somme

Packaging pour mur
L’impact est là
Seul le contenu manque

Voilà
Voilà ce qu’il reste
Voilà ce qu’il reste quand on laisse
Nos revus se faire découper

A moins que ce ne soit autre chose.

Publicités
Cet article, publié dans Poésures, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s